Passer au contenu principal

Publications


Publications dans des revues et ouvrages avec comité de lecture
 
1. « Scientology’s Legal System » (2019) 21:1 Marburg Journal of Religion 1
2. « The Eternal Commitment: Scientology's Billion-Year Contract » (2020) 1:2 International Journal of Coercion, Abuse, and Manipulation 82
4. « Law and Green Eggs and Ham » (2020) 6:2 Anamorphosis: International Journal of Law and Literature 431 
6. « The Social Perils and Promise of Remote Work » (2020) 4:S Journal of Behavioral Economics for Policy 63
7. « Tackling the COVID-19 Pandemic » (2020) 43:2 Manitoba Law Journal 1
8. « Incentivising Employment during the COVID-19 Pandemic » (2020) 8:3 The Theory and Practice of Legislation 355
9. « Work, Family and Identity » dans Daniel Wheatley, Irene Hardill et Sarah Buglass, dirs, Handbook of Research on Remote Work and Worker Well-Being in the Post-COVID-19 Era, Hershey, IGI, 2021, 329
10. « Cultivating Humility » (2021) 55:3 The Law Teacher 364
11. « Popping the Cap » (2021) 42:1 Health Law in Canada 14

Articles dans des revues de droit américaines

12. « Pornhub: Opening the Floodgates? » (2021) 11:2 Houston Law Review Off the Record 54
13. « COVID-19 and the Future of Work » [2021] Denver Law Review Forum 
14. « Religious Legitimacy » (2021) 90:2 UMKC Law Review __ (à paraître)
15. « Black Lives Matter: On Challenging the Soul of Legal Education » (2022) 54:1 Texas Tech Law Review __ (à paraître
16. « Moral Panic and the War on Drugs » (2022) 20: __ UNH Law Review __ (à paraître)

Autres articles scientifiques

17. « What Is the True Purpose of Quebec's Bill 21? » (2020) 9:3 Directions 1
18. « Quelle est la réelle raison d'être de la loi 21? » (2020) 9:3 Directions 1 (écrit et publié en français et en anglais)
19. « Popping the Cap » [2020] Revue de droit et santé de McGill en ligne
20. « COVID-19: Is the Cure "Worse Than the Problem Itself"? » [2020] Revue de droit et santé de McGill en ligne
22. « "It Doesn’t Work!": The Symbolic Aspect of Law, From the Criminal Law to Bill 21 » (2020) 9:6 Directions 1 (écrit et publié en français et en anglais)
23. « Structural Change or Collective Amnesia? » (2020) 57:4 Alberta Law Review 1053 (recension)
24. « Recension : L'action collective : ses succès et ses défis » (2020) 61:4 Les Cahiers de droit 1155

Manuscrits

1. « Fairer Class Action Settlements »

Vous pouvez également consulter mon énoncé de recherche (en anglais).

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

La Cour supérieure rend l'aide médicale à mourir plus accessible

Ce 11 septembre 2019, dans un  arrêt  qui fera certainement les manchettes dans les prochains jours, la Cour supérieure du Québec a invalidé certaines dispositions du  Code   criminel   et de la  Loi concernant les soins de fin de vie .  Dans son arrêt de plus de 200 pages, l'honorable Christine Baudoin déclare ces dispositions non conformes à l'article 15 (droit à l'égalité) et aux principes de justice fondamentale consacrés à l'article 7 de la  Charte canadienne  des droits et libertés. Il était à prévoir que cette affaire pourrait donner lieu à un arrêt phare. Plusieurs associations communautaires avaient effectivement obtenu la permission d'intervenir dans le dossier, dont l'une qui était représentée par un grand cabinet d'avocats. Le débat concernait essentiellement la nécessité que celle qui exerce son droit maintenant constitutionnel à l'aide médicale à mourir puisse prouver la raisonnable prévisibi

Un enfant ne peut avoir plus de deux parents en droit québécois

C'est effectivement ainsi que tranche la Cour d'appel ce 16 août dans l'affaire  Droit de la famille — 191677 , 2019 QCCA 1386.  Dans cette affaire, un couple de deux femmes avait fait appel à un homme pour concevoir leur enfant. Or, l'implication de l'homme n'avait pas cessé à la naissance de l'enfant. Celui-ci avait plutôt participé à élever l'enfant, conjointement avec le couple. L'homme avait ensuite demandé que son nom soit inscrit sur l'acte de naissance de l'enfant, lequel comportait déjà les noms des deux femmes.  La Cour, par les motifs du juge Kasirer auxquels souscrivent les juges Rancourt et Hamilton, infirme en partie le jugement de première instance et tranche que l'acte de naissance ne peut comporter plus de deux noms. Le Québec demeurera ainsi l'une des provinces canadiennes où la tri-parentalité est impossible.  Le juge Kasirer fait preuve d'humilité en énoncant au paragraphe 68 que:  Bien que l